BeGeo 2020

Gezien de actuele situatie zijn we genoodzaakt BeGeo 2020 te verplaatsen.

Nieuwe datum is 27 oktober 2020.
We danken jullie voor het begrip en wensen iedereen veel positivisme in tijden van Corona.
 

Détermination de positions précises à l'aide des données bifréquence issues de smartphones.

by Debelle Mathilde
Université de Liège

Le GNSS, « Global Navigation Satellite System », permet de calculer des positions tridimensionnelles grâce aux satellites GPS, Galileo, Glonass… Aujourd’hui, les plus importantes sources de données GNSS sont les smartphones. Une large part de la population possède ces appareils low-cost contenant une puce GNSS. De plus, cela constitue une méthode originale pour récolter des données géographiques.

Avant 2016, les données brutes provenant de la puce GNSS des smartphones n’étaient pas accessibles et seules les positions calculées par l’appareils étaient disponibles. Les techniques et les données utilisées à cette fin n’étaient connues que par le constructeur et la qualité des données ne pouvait être analysée.
En 2016, la société google a mis à disposition les données brutes. Cet accès permet d’analyser ces données et de calculer des positions avec un logiciel indépendant du smartphone.
En 2018, le Xiaomi Mi8, premier smartphone possédant une puce GNSS bifréquence, est arrivé sur le marché. Ce mémoire a pour objectif d’étudier la qualité des données brutes et du positionnement en mode bifréquence.

Dans ce but, des données provenant de Xiaomi Mi8 ont été récoltées dans différents environnements. La qualité des données est obtenue en réalisant des combinaisons entre les observations et en appliquant la loi de la propagation des erreurs. La qualité du positionnement est estimée en calculant des positions selon différentes techniques avec le logiciel RTKLib.

Les résultats montrent que les données sur la nouvelle fréquence sont significativement plus précises. Les positions calculées en bifréquence ne sont pas significativement plus précises ou exactes que celles calculées en monofréquence. L’utilisation de RTKLib contraint certainement les résultats étant donné son exploitation du bifréquence. Cependant, les positions calculées avec les données du Xiaomi Mi8 atteignent une précision centimétrique. Ces résultats permettent d’envisager la création d’applications nécessitant des positions précises pour les utilisateurs des smartphones.